Orléans : ville de la condition animale

Orléans : ville de la condition animale

Les changements de mentalité accompagnent les dernières découvertes en matière d’éthologie, de sociologie animale et même de biologie.

Nous savons que l’humain est un animal comme les autres, qu’il n’est plus le « centre de la nature », mais un de ses participants, de ses maillons. La disparition exponentielle des espèces le met face à ses responsabilités (chasse de confort, pêche et agriculture intensives, pollutions industrielles comme pour ses déplacements, corridas inutiles et barbares), mais le met aussi en danger. Une extinction d’une majorité d’espèces empêche la pollinisation, reproduction des plantes. L’absence de lombrics fait que les terres ne sont plus oxygénées, drainées, s’appauvrissent. Nous parlons, par ses deux exemples, de nos futures assiettes.

L’animal est aussi un accompagnant : chien guide, animal de compagnie pouvant combler la solitude, chien de secours pour les pompiers et sauveteurs de haute montagne, L’humain prend conscience de son égalité face à l’animal et les nouvelles générations sont moteurs de nouveaux comportements comme le végétarisme ou le veganisme, le refus de voir des animaux exploités, torturés. Nous devons réinventer notre rapport aux vivants. Nous pouvons en faire un des enjeux de la prochaine élection des municipales. Le bien-être animal est une question politique

  • Création d’une délégation à la condition animale, avec une mission permanente sur le bien-être animal, accompagnée d’un groupement de citoyen.nes pour améliorer la réflexion pour l’inclusion de l’animal en milieu urbain et péri-urbain,
  • Pour une alternative végétarienne dans les cantines,
  • Pour plus de nichoirs pour lutter contre la disparition des moineaux et oiseaux urbains,
  • Etude pour une maison de retraite pour animaux en fin de vie,
  • Pour des espaces dédiés pour les chiens et leur maître,
  • Par les plantations et l’encouragement des citoyen.nes à faire de même, en renforçant les espaces 0 pesticides, faire revenir les insectes dans notre ville, donc toute la biodiversité qui les accompagne,
  • Pour l’interdiction des cirques avec animaux sauvages,
  • Pour l’interdiction, même symbolique, de toute chasse et toute corrida sur le territoire de la commune,
  • Pour un accueil des SDF avec leur animal quand ils en ont un,
  • Faire d’Orléans une ville vegge friendly.

Créer un tissu associatif solide & solidaire

Il existe beaucoup d’associations sur Orleans . Elles agissent auprès de toutes les populations de notre ville sur des domaines très différents. Mais les connaissons nous ? Quelles sont celles qui existent prés de chez moi, dans mon quartier ?  Les rencontrer lors du carrefour des associations, c’est bien, mais le reste de l’année, comment faire ? A laquelle m’adresser pour répondre à mon souhait, à mon besoin ?

Pour répondre à ces questions nous envisageons de …

Lire la suite

Créer des lieux de vie, des lieux de rencontre

La mise à disposition de nombreux services digitalisés, facilite, malheureusement, l’isolement des personnes seules. Nous proposons d’installer des lieux de rencontre, de plein air, mais aussi modernes et connectés :  Y déjeuner, jouer en société, utiliser des services multimédias, prendre le temps de se rencontrer, de partager.

Nos premières actions pour y parvenir …

·      Contractualiser avec quelques associations solidaires pour développer de lieux de vies partagées qu’elles géreront.

·      Développer des aires de jeux et de sports dans les quartiers

·      Développer des ludothèques municipales

·      Encourager les associations favorisant les jardins familiaux et partagés

Au soutien scolaire…. citoyens !

L’aide aux devoirs actuellement disponible dans les écoles ne permet pas une aide véritablement personnalisée et adaptée à chaque enfant.

Parce que le décrochage scolaire ne doit pas être une fatalité, nous voulons aider les enfants et les adolescents pour leurs devoirs et proposer une aide aux devoirs efficace. Nous permettrons aux parents de trouver plus facilement et plus rapidement une réponse au besoin de leurs jeunes.

Nos premières actions pour cela ….

·      Développer un partenariat avec l’université pour l’intervention d’étudiants français et étrangers dans les écoles primaires

·      Encourage l’installation d’une école de la seconde chance, d’un micro-lycée

·      Développer avec le tissu d’entreprise la possibilité pour les jeunes en  situation de décrochage,  de réaliser plusieurs stages en entreprise , afin de les aider à se préparer un futur.

Développer l’accueil solidaire

Aider une famille nouvellement arrivée, à s’intégrer dans son quartier, à y découvrir l’ensemble des services et des activités disponibles près de chez eux. Pour leur permettre de trouver leur place, nous allons …

·      Créer et mettre à disposition un document unique de présentation du quartier disponible en mairie de proximité.

·      Améliorer l’accueil des nouvelles familles grâces à un réseau d’habitants dans chaque quartier de la ville

·      Décentraliser la cérémonie d’accueil des nouveaux orléanais dans les quartiers

·      Faciliter les démarches administratives des nouveaux arrivants en leur mettant à disposition un guichet unique en mairie

·      Digitaliser les moyens mis à disposition des orléanais (Appli de type «welcoming», site web interactif des lieux remarquables de la ville, billets électroniques d’accès aux musées, au parc floral, …)

Favoriser l’intergénérationnel

« Je, Tu Il, Nous vivons ensemble ». Les villes construisent des résidences pour étudiants, des résidences pour seniors, des résidences pour les primo accédants à la propriété ; mais sans mixité générationnelle. Nous voulons absolument récréer du lien et créer des résidences où il est aussi possible de se rendre utile : Ici, un étudiant garde les jeunes enfants de la famille qui vient de s’installer ; un autre fait les courses du voisin plus âgé ; là, une institutrice à la retraite aide à la répétition des devoirs ; ce jeune homme célibataire, guitariste doué, donne des cours aux enfants de l’immeuble dans la salle commune du rez-de-chaussée de cet immeuble.

Il s’agit d’oser une politique nouvelle de l’habitat en menant les actions suivantes…

Lire la suite

Réduire les incivilités

Ne vivons plus à côté les uns des autres, mais vivons avec les autres dans nos quartiers. Pour vivre et se respecter, nous vous proposons de :  

·      Mettre en place un réseau d’îlotiers et médiateurs en contact permanent avec la population

·      Développer un « Code de la Rue », véritable code des civilités pour clarifier le comportement de chacun dans le respect de l’Autre

·      Mettre à disposition un numéro « Déchets » pour une intervention rapide des services municipaux

·      Installer, en différents lieux clés de notre ville, des « pyramides pédagogiques » symbolisant la quantité de déchets jetés sur la voie publique

…Afin de préserver nos lieux de vie et profiter d’un environnement agréable.

Instaurer le Minimum Social Garanti

Le minimum social garanti permet à chacun d’atteindre le seuil de pauvreté qui est de 855 euros à ce jour. Damien Carême l’a mis en place à Grande Synthe en mars et cette allocation financière temporaire complétera les aides existantes.

Il s’agit d’une aide sociale complémentaire qui en assurant un minimum social aux bénéficiaires, va leur permettre de sortir la tête de l’eau et de se rendre disponible pour une insertion sociale et professionnelle.

Un espace de vie collaboratif

La Caserne NIEL à bordeaux

DARWIN est un lieu bordelais alternatif dédié au développement économique responsable, à l’entrepreneuriat social, à la transition écologique et à l’activisme citoyen.

Darwin c’est cet ambitieux projet de développement durable et de transition urbaine installé à Bordeaux dans l’ancienne caserne Niel, sur plus de 3 hectares d’anciennes friches militaires au bord de la Garonne. Un écosystème d’associations autour d’un espace de coworking et d’une pépinière d’entreprises dédiée à l’accompagnement des start-up et projets liés au développement durable ; d’un restaurant et d’une épicerie bio ; d’espaces associatifs, site permanent d’événements réflexifs et festifs,… 

Lire la suite